Vie quotidienne

Vie au Foyer

Chaque résident dispose d’une chambre individuelle meublée. Il y a deux chambres doubles. Chaque chambre est équipée d’un système d’appel permanent permettant de joindre en cas de besoin le personnel de service. On trouve des blocs sanitaires et W.C accessibles disposant de barres d’appui.

Le linge hôtelier est fourni par l’établissement et est entretenu par l’entreprise adaptée de l’Association. Le linge personnel des résidents doit être marqué avant d’être pris en charge par l’entreprise adaptée. Le ménage est assuré par le personnel.

L’établissement dispose de salles d’activité, d’une petite salle de sport. Les résidents peuvent profiter d’un patio intérieur lorsque le temps le permet. Ils disposent également d’un coin télévision.

Les repas sont préparés par la Cuisine Centrale et sont pris dans une salle à manger commune avec la Maison d’Accueil Spécialisée. L’été, il est possible de prendre les repas à l’extérieur. En cas de nécessité, les repas peuvent être pris en chambre. Les résidents peuvent accueillir leurs familles ou leurs amis, qui peuvent prendre leur repas sur place (l’établissement doit être prévenu 24 h avant).

Les conditions et règles de vie dans l’établissement sont décrites dans un livret qui est remis dans le cadre d’une procédure d’admission (horaires repas, courrier, vacances, dépôt objets valeurs, activités, règles de civilité, règles de sécurité, droit de culte, visites,…).

Accompagnements des résidents

C’est une équipe pluridisciplinaire qui est chargée de la mise en oeuvre du projet institutionnel (consultable sur demande). Elle assure l’accompagnement ou la prise en charge des actes de la vie quotidienne, la mise en place et le suivi des activités ou animations, une ouverture sur la vie sociale (sorties, camps,…).

Un projet personnalisé est élaboré pour chaque résident et une évaluation est réalisée une fois par an. Les familles sont associées à la rédaction de ce projet ainsi qu’à sa réévaluation.
Chaque résident bénéficie d’un référent et d’un co-référent.

La surveillance médicale est assurée par des médecins libéraux qui interviennent dès que l’état de santé du résident le nécessite. Si une hospitalisation est nécessaire, le résident est orienté vers l’hôpital de son choix ou en cas d’urgence vers le plus proche.
Un kinésithérapeute libéral peut également intervenir en cas de besoin. Une psychologue est présente sur la structure une journée par semaine.